Home
Links
Contact
About us
Impressum
Site Map?


Afrikaans?
عربي
Bahasa Indones.
Deutsch
English
Français
Hausa/هَوُسَا
עברית
O‘zbek
Peul?
Português
Русский
தமிழ்
Türkçe
Yorùbá
中文



Home (Old)
Content (Old)


Indonesian (Old)
English (Old)
German (Old)
Russian (Old)

Home -- French -- 08. Good News -- 7 Has Christ been crucified?
This page in: -- Chinese -- English -- FRENCH -- German? -- Indonesian -- Tamil -- Turkish

Previous lesson -- Next lesson

08. BONNE NOUVELLES POUR LES MUSULMANS
CROIX 1 À 5 : RÉPONDRE À L'ACCUSATION MUSULMANE QUE CHRIST N'A PAS ÉTÉ CRUCIFIÉ

7 - LE CHRIST A-T-IL ÉTÉ CRUCIFIÉ?



DEFI: Les Musulmans rejettent radicalement la crucifixion de Christ. Les Chrétiens, conformément à l’Evangile, témoignent que Christ a été si fortement rejeté par ses ennemis, les Juifs, que remplis de jalousie, ils l’ont remis aux forces d’occupation romaines à Jérusalem, demandant sa mort. Les soldats Romains se sont mis à le torturer, et ensuite l’ont crucifié à la croix. Là, il est mort une mort agonisante, à côté de lui deux autres hommes qui sont condamnés. Les Romains l’ont tué.

Dans l’Evangile de Christ, nous trouvons des descriptions détaillées de ces événements qui atteignent leur point culminant dans cette déclaration: “Alors il (le Gouverneur Romain) le leur livra pour être crucifié. Ils prirent donc Jésus, et l’emmenèrent. Jésus portant sa croix, arriva au lieu du crâne, qui se nomme en hébreu Golgotha. C’est là qu’il fut crucifié, et deux autres avec lui, un de chaque côté, et Jésus au milieu.… Après cela, Jésus qui savait que tout était déjà accompli, dit, afin que l’Ecriture soit accomplie: 'j’ai soif!’ Il y avait là un vase plein de vinaigre; les soldats en remplirent une éponge, et, l’ayant fixée à une branche d’hysope, ils l’approchèrent de sa bouche. Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: “tout est accompli!” Et, baissant la tête, il rendit l’esprit.” (Jean 19:16-18 et 28-30). De ce témoignage de l’Apôtre Jean, il est évident que Jésus a été crucifié, et qu’il est mort après qu’il agonisa sur la croix. Il a été réellement tué. Ces évènements sont confirmés par quatre différents témoins de Christ.

Les Musulmans, cependant, soutiennent que: Non! Christ n’a été ni tué ni crucifié. Cela apparaît seulement en pensée que Christ a été crucifié. En vérité, une erreur judiciaire s’est produite. Celui qui ressemblait à Jésus a été crucifié par erreur. Le vrai Christ a été sauvé par Dieu entre les mains de ses ennemis, il a été enlevé vivant au ciel, où il le reste encore aujourd’hui jusqu’au moment de son retour.

Les Musulmans défendent cette croyance sur la base d’un passage unique du Coran, où il est dit ce qui suit à propos des Juifs: “et (qu’ils soient maudits) pour avoir dit 'Nous l’avons tué, 'Isa, le fils de Marie, le Messager d’Allah!' Cependant, ils ne l’ont point tué, ni crucifié, mais cela leur est apparu ainsi. En vérité, ceux qui sont en désaccord le concernant sont dans le doute sur lui. Ils ne savent ce qui lui est advenu, en dehors de suivre des conjectures. Et certainement, ils ne l’ont pas tué, mais Allah l’a élevé vers lui; et Allah est puissant et sage.” (Sourate al-Nisa' 4:157-158) L’Evangile de Christ, lequel témoigne ouvertement à quatre reprises que Christ a été tué et crucifié, est rejeté par les Musulmans comme une contrefaçon chrétienne du texte original de l’Evangile.

Cette accusation du Coran est-elle suffisante pour réfuter les quatre témoignages de l’Evangile? Tous les Musulmans doivent-ils croire, sur la base du Coran, que Christ n’a été ni tué ni crucifié?

REPONSE: À l’opposé de ce passage du Coran (Sourate 4:157), qui nie la mort et la crucifixion de Christ, il y a trois autres passages du Coran qui témoignent explicitement de la mort de Christ:

  1. Immédiatement après sa naissance, selon le Coran, Christ a dit ceci: “Et que la paix soit sur moi, le jour où je naquis, et le jour où je mourrai (yauma amuta), et le jour où je ressusciterai vivant!” (Sourate Mariam 19:33) Ce verset parle sans équivoque de la naissance, de la mort et de la résurrection de Christ dans une interconnexion inséparable.
  2. À cause du plan des Juifs de tuer Christ, le Coran dit: “Et ils étaient rusés; et Allah était rusé; et Allah est le plus rusé que tous. (Que c’était) quand Allah a dit: 'O 'Isa, Je vais t’achever (inniy mutawaffika) et je vais t’élever vers moi, et je vais te purifier de ceux qui ont rejeté la foi, et je vais mettre ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui rejettent la foi jusqu’au jour de la Résurrection.”… (Sourate Al 'Imran 3:54-55) Ces versets montrent clairement qu’Allah a fait éteindre Christ, et que, il lui a fait mourir. Le coup rusé d’Allah contre les Juifs était qu’il n’a pas envoyé Christ en enfer, comme ils le croient aujourd’hui, mais qu’il l’a élevé lui-même au ciel.
  3. Après que Christ a été élevé au ciel par Allah, le Coran décrit une conversation de Christ avec Allah. Dans laquelle Christ a dit à Allah au ciel: “Je leur (mes disciples) ai dit que tu m’as seulement ordonné: Adore Allah, mon Seigneur et le votre!' Je suis témoin envers vous, quand je demeurais parmi vous; mais quand vous m’avez éteint (falamma tawaffaytaniy), et que vous étiez gardiens sur moi; vous êtes témoins de toute chose.” (Sourate al-Ma'ida 5:117) Ce verset clarifie le fait que Christ s’est éteint avant de monter au ciel. Autrement, dans le ciel, Christ ne serait pas capable de parler de sa mort dans le passé.

C’est évident qu’entre ces trois passages du Coran et le passage dans la sourate 4 (Sourate al-Nisa' ), il y a une contradiction. Ces trois passages confirment la mort de Christ, tandis que la Sourate 4 nie la mort de Christ. Les commentateurs Musulmans ont essayé de surmonter ces contradictions en introduisant trois tentatives d’interprétation. Toutes, cependant, demeurent sombres et incompréhensibles:

Première Incompréhension: Le Développement Chronologique. Dans le but de concilier la Sourate 4:157 avec la Sourate 19:33, les commentateurs insèrent, sans le moindre fondement, dans le Coran, un immense recouvrement de temps entre la naissance de Christ et sa résurrection. Ils disent que Christ est né et a été élevé au ciel, où il vit aujourd’hui. De là, il retournera à la fin des temps, et seulement en ce moment il mourra et ressuscitera avec toute l’humanité. Cette interprétation, cependant, contredit la Sourate 5:117, où Christ dit qu’Allah l’a fait mourir avant de l’élever au ciel.

Seconde Incompréhension: Le Sacrifice Substitutif. Dans le but d’expliquer, d’après la Sourate 4:157, que Christ n’a pas été tué, les commentateurs Musulmans disent que ce n’était pas la personne de Christ, mais juste quelqu’un qui lui était semblable qui a été crucifié. Christ lui-même est soi-disant monté au ciel sans être mort. Les commentateurs, cependant, se disputent entre eux quant au fait de savoir qui exactement a été crucifié à la place de Christ: Est-ce un Juif nommé Titus, ou quelqu’un qui surveillait Jésus, ou un disciple de Christ qui a volontairement offert sa vie, ou même le disciple qui a trahi Christ? Dans tous les cas, les commentateurs Musulmans croient qu’Allah a miraculeusement remplacé la forme de Christ sur le sacrifice substitutif pour que les Juifs le confondent à Christ. Les commentateurs sérieux (par exemple Zamakhshari et Razi) rejettent cette interprétation.

La Troisième incompréhension: La Réinterprétation de “t’achever”. Dans le but de rendre ces interprétations réalisables, la compréhension du mot dans le Coran a changé: “wafat” (t’achever), qui est dans la Sourate 3:55 a pris la forme “inniy mutawaffika” (Je vais t’achever) et dans la Sourate 5:117 “falamma tawaffaytaniy” (mais quand tu vas m’achever). Certains commentateurs disent “wafat” (s’éteindre) signifie dormir (seulement prouvé dans deux cas dans le Coran dans la Sourate 6:60 et 39:42b) et n’est pas mort (aussi clairement dans le cas de 25 autres passages du Coran, par exemple les Sourates 32:11; 4:15; 39:42a ou 8:50). Cette interprétation est controversée parmi les commentateurs, c’est à cause de cela que les traditions islamiques qui interprètent “wafat” dans ces versets sur Christ conformément à la majorité des passages dans le Coran ont comme signification mourir, et non tomber en sommeil.

TRISTES NOUVELLES: De telles tentatives islamiques sont incapables de résoudre le problème de la contradiction entre la Sourate 4:157 et d’autres passages coraniques, dans lesquelles la mort et l’extinction de Christ sont explicitement mentionnées.

BONNES NOUVELLES: Partant du Coran, c’est possible à chaque Musulman de croire que Christ a été crucifié, et qu’aucune personne n’a été tuée par erreur à sa place. Donc la Sourate 4:157 ne dit pas que Christ n’a pas été crucifié, mais juste comme la Sourate 8:17 (ce n’était pas vous qui avez organisé, quand vous organisez, mais c’était Allah qui avait organisé), que “ce n’étaient pas les Juifs qui l’ont crucifié, quand ils l’ont crucifié, mais que c’est Allah qui l’a crucifié.”

TEMOIGNAGE: Mon nom est Hakim et je suis originaire de Jordanie. Je suis un pieux Musulman et j’ai fréquenté les meilleures écoles islamiques. Finalement, j’ai étudié à l’Université al-Azhar au Caire. Pour mon thème de mémoire, j’ai travaillé sur la manière dont le fils d’Abraham, après qu’il devrait être tué par son père, a été finalement racheté par Allah à travers l’immolation d’un grand sacrifice (Sourate al-Saffat 37:99-111). J’ai étudié tous les commentaires relatifs à ce passage coranique. En aucun d’entre tous, je ne trouvai une réponse satisfaisante à la question de la rédemption (fida' ). C’est seulement plus tard en consultant la Tora et son interprétation par les Juifs et les Chrétiens que je commençai à comprendre quelque chose sur la rédemption à travers la mort substitutive du péché offerte dans la Tora et la mort substitutive de Christ à la croix dans l’Evangile. Je compris que c’est seulement par l’effusion de sang que l’expiation du péché est possible, par conséquent, le pardon aussi. J’inclus ces découvertes exaltantes tirées de la Bible dans la conclusion de ma thèse. Quand j’ai défendu ces points en présence des professeurs et des étudiants Musulmans dans ma soutenance finale, mes auditeurs étaient si enragés qu’ils m’ont lapidé et m’ont battu à mort. Mais je survécus. Les Chrétiens me trouvèrent difficilement et me s’oignirent les plaies et prirent soin de moi jusqu’au moment où je commençai à me porter mieux de nouveau. Aujourd’hui, je crois en la mort de Christ accomplie pour le pardon de mes péchés. Ces explications ci-dessous m’ont aidé à comprendre ce que le Coran dit. Je vous le dis, chers amis, si vous ne croyez pas en la rédemption de Christ, vous êtes perdus!

PRIERE: Dieu miséricordieux, je te remercie de ce que rien ne se passe sans ta connaissance et ta direction. Tu as conduit Christ afin d’être crucifié par les soldats Romains et cela s’est accompli ainsi. Aide-moi à comprendre le mystère pour lequel tu as fait cela. Prépare-moi afin que je puisse accepter ton salut.

QUESTIONS: D’après le Coran, Christ est-il mort? Comment les commentateurs Musulmans ont-ils essayé de surmonter les contradictions dans le Coran sur la mort de Christ? Comment l’Evangile témoigne-t-il de la mort de Christ?

A MEMORISER: “Lave-moi pleinement de mon iniquité, et purifie moi de mon péché; car je connais mes transgressions, et mon péché est continuellement devant moi. (Psaume 51:2-3 – Paroles du Prophète David)

www.Grace-and-Truth.net

Page last modified on June 26, 2012, at 12:33 PM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.50)