Home
Links
Contact
About us
Impressum
Site Map?


Afrikaans?
عربي
Bahasa Indones.
Deutsch
English
Français
Hausa/هَوُسَا
עברית
O‘zbek
Peul?
Português
Русский
தமிழ்
Türkçe
Yorùbá
中文



Home (Old)
Content (Old)


Indonesian (Old)
English (Old)
German (Old)
Russian (Old)

Home -- French -- 08. Good News -- 15 Why does the Koran deny the Trinity?
This page in: -- Chinese -- English -- FRENCH -- German? -- Indonesian -- Tamil -- Turkish

Previous lesson -- Next lesson

08. BONNE NOUVELLES POUR LES MUSULMANS
TRINITÉ 1 À 5 : RÉPONDRE À L'ACCUSATION MUSULMANE QUE DIEU N'EST PAS PÈRE, FILS ET SAINT-ÉSPRIT

15 - POURQUOI LE CORAN NIE-T-IL LA TRINITÉ?



DEFI: Aujourd’hui beaucoup de Musulmans sont entrain de venir à la foi du Dieu trinitaire. Ils expérimentent dans leurs propres vies la puissance de l’amour pour les ennemis, celle de l’humilité et de la joie du Dieu le Père, le Fils, et le Saint-Esprit. Aucun d’entre eux, cependant, ne peut faire disparaître la phase de leurs vies quand ils étaient Musulmans. Cependant, des situations surviennent parfois, particulièrement durant les temps de persécution, dans lesquelles les anciens Musulmans sont tentés de retourner dans l’Islam. Existent-ils des arguments pour ce qui concerne Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit, particulièrement en rapport avec le Coran, qui peuvent être utilisés pour fortifier les anciens Musulmans de ne plus nier de nouveau la Trinité de Dieu, comme ils l’ont fait autrefois, quand ils étaient Musulmans?

REPONSE: Voici une information historique de fond qui peut être utile ici. De telles informations peuvent être trouvées quand nous recherchons les raisons pour lesquelles le Coran nie la Tri-Unité de Dieu. Nous obtenons une réponse à cette question quand nous observons que Muhammad et ses disciples n’ont pas été les premiers à contester le message Biblique de Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Dans le passé, il existait déjà dans l’Islam des groupes qui se sont opposés au Dieu trinitaire de l’Evangile. Ils appartenaient au Judaïsme et aux sectes qui avaient été excommuniée de l’Eglise Chrétienne, comme conséquence du rejet des éléments fondamentaux du message de l’Evangile de Dieu le Père, le Fils et du Saint-Esprit. Dans les paragraphes qui suivent, nous allons récapituler de tels exemples provenant des périodes préislamiques.

Longtemps avant l’essor de l’Islam, Les Rabbins Juifs ont nié véhémentement la divinité de Christ. La raison principale qui les a poussés à persécuter Christ, qui a fini par les pousser à voir qu’il soit mis à mort, c’était qu’ils le considéraient coupable du péché de blasphème. L’Evangile décrit ceci de façon claire:

“63 Mais Jésus garda le silence. Et le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit: `Je t’adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu ès le Christ, le Fils de Dieu!` 64 Jésus lui répondit : `Tu l’as dit. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l’Homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel. ` 65 Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements, disant: `Il a blasphémé! Qu’avons-nous encore besoin de témoins? Voici, vous venez d’entendre son blasphème! Que vous en semble? 66 Ils répondirent: `Il mérite la mort.” (Mathieu 26:63-66)

Cette attitude devint même plus fermement fixée suite à la mort et à la résurrection de Jésus, quand les Juifs et les païens commencèrent à croire en Jésus comme le Messie et le Fils de Dieu. C’est la raison fondamentale pour laquelle la religion du Judaïsme rabbinique vint à l’existence. Cela honore, à côté de la Bible, des livres saints supplémentaires: le Mishna et le Talmud. Selon l’opinion des pieux Juifs, le Mishna contient une seconde révélation de Dieu à Moïse, qui n’a pas été mis en écrit, comme la Tora, mais ça été fait uniquement oralement. Au commencement, les sacrificateurs, de génération en génération, ont dit avoir fait circuler cela; plus tard, ceci est dit avoir été fait par les juges, ensuite par les prophètes, plus tard encore par les hommes sages, et finalement par les rabbins. C’est seulement dans les environs de l’an 200 après Jésus-Christ qu’il a été supposé qu’une seconde "révélation" orale a été finalement codifiée dans le livre du Mishna. Le Talmud contient le Mishna plus un commentaire approfondi des parties du Mishna. Dans ces écritures saintes des Juifs rabbiniques, qui ont toutes existé après le Christ, encore avant l’apparition de l’Islam, Jésus est appelé “Yeshu”, une contraction de “yimmach shemo u-zikro” = “que son nom et son souvenir soient éteints”. A cause de cela, il n’y a pas d’information concernant Jésus dans le Mishna, et très peu dans le Talmud. A ceci appartient le fait que Jésus, selon le Talmud, est dit avoir été le plus grand occulte et le plus grand trompeur public qui n’ait jamais conduit Israël dans l’idolâtrie – puisque il a soutenu en tant que Messie, il était le Fils de Dieu. A cause de ce blasphème il est dit avoir été justement condamné et exécuté. Quand le Coran, et ainsi l’Islam, nie que Christ est le Fils de Dieu, cela suit uniquement l’enseignement des Juifs au temps de Muhammad.

À l’opposé du Talmud, le Coran contient aussi des déclarations positives concernant Christ; par exemple il est né par un miracle de la Vierge Marie. Muhammad n’a pas reçu cet enseignement des Juifs, puisqu’ils ont cru à ce qui est écrit dans le Talmud (b Shab 104b / b Sanh 67a): Que Marie était une femme lascive, qui a eu des relations sexuelles extra-maritales avec un mercenaire Romain du nom de Pantheros, qui est pris pour être le père de Jésus, faisant de lui un enfant illégitime. Pourquoi le Coran rapproche-t-il franchement les Juifs avec les éléments chrétiens précis. La réponse peut être trouvée dans les périodes préislamiques. A cette époque, il y avait des sectes Chrétiennes-Juives qui ont mélange à la fois la foi Chrétienne et la foi Juive. Leurs textes sont perdus pour la plupart aujourd’hui. Oui quelques pères Chrétiens préislamiques ont cité ces sources Chrétiennes-Juives dans leurs ouvrages, pour qu’il soit possible de reconstruire ce qu’ils croient par rapport à Jésus:

Les Ebionites, une secte Juive-Chrétienne provenant de la première ère du Christianisme, avaient leur propre évangile. Epiphanius (haer. 30:13, 6) écrit ce qui suit concernant cette secte: “Ils disent que Il (Christ) n’a pas été engendré de Dieu, le Père, mais créé, comme l’un des archanges …, oui il règne au-dessus des anges et au-dessus de toutes les créatures du Tout-Puissant. D’après leur évangile, il est venu avec ce message: Il est venu pour abolir les sacrifices, et si nous ne cessons pas les sacrifices, le courroux ne vous échappera pas.” (Traduit de l’Allemand dans Schneemelcher, volume 1, 141)

En plus de la secte Chrétienne-Juive, dont les partisans étaient appelés Nazaréens, (similaire au nom des Chrétiens dans le Coran: Nasara), a un évangile des Hébreux. C’est écrit: “Quand Christ voulait venir chez les hommes sur terre, Dieu le Père a choisi une force puissante dans le ciel, nommé Michaël, et on lui confia de prendre soin de Christ. Et la puissance est venue dans le monde, et elle a appelé Marie, et Christ dans sept mois était dans son ventre.” (Traduit de l’Allemand dans Schneemelcher, volume 1, 146)

Les nouvelles des négateurs préislamiques du Dieu trinitaire (qui, cependant, comme dans l’Islam, honorent toutefois Christ) démontrent que le propre rejet de Muhammad de Dieu le Père, le Fils, et le Saint-Esprit ne sont pas apparus avec lui. Plutôt, sa négation du Dieu trinitaire a été aussi influencée par l’enseignement des sectes Chrétiennes-Juives, qui ont existé en Arabie de son vivant. En vue de gagner ces personnes à l’Islam, il a incorporé ces faux enseignements dans le Coran.

MAUVAISES NOUVELLES: La négation du Coran du fait que Jésus soit le Fils de Dieu, et avec sa négation du Dieu trinitaire, n’a pas été révélé à Muhammad. Plutôt, ça été un héritage du Judaïsme rabbinique et des sectes Chrétiennes-Juives, qui ont toutes existé avant l’apparition de l’Islam.

BONNNES NOUVELLES: Christ est réellement le Fils de Dieu. Et, par la foi en Christ, son Père céleste nous a donné le pouvoir d’être participants à sa propre communion trinitaire en tant qu’enfants de Dieu.

TEMOIGNAGE: Mon nom est Saïdou, et je vis au Burkina Faso, en Afrique de l’Ouest. Dans le passé, j’étais Musulman conformément à ma naissance. J’ai observé la loi de l’Islam. Je me suis fait moi-même l’obligation, dans la mesure du possible, d’accomplir mes cinq prières quotidiennes, chacune à l’heure indiquée. Mais j’avais aussi une inclinaison pour le cinéma, puisque je vis dans la grande ville de Ouagadougou où, contrairement aux zones rurales, les cinémas sont disponibles. Un jour, je suis allé au cinéma, où le film du jour était “Le Roi des Rois”, dont l’origine remonte à la période où le Christ vivait encore parmi nous. Je suivis le spectacle du début à la fin. Je suis même parvenu à visionner le film plusieurs fois. De cette manière, je pris moi-même une photo du Christ. Plus tard, j’ai reçu un Nouveau Testament. Après que je l’ai reçu, un verset m’a parlé, juste comme si c’était une personne qui s’adressait à quelqu’un. Le verset était Jean 14:6, où Christ a dit: “Je suis le chemin, la vérité, et la vie.” J’étais submergé. Et ce qui suit le verset dit: “Nul ne vient au Père que par moi.” Dans mon for intérieur, je me suis posé la question: “Et Muhammad … qui est-il?” J’étais saisi par la peur. Je priai: “S’il n’y a pas quelqu’un d’autre que toi, donc je viendrais à toi!” depuis donc ma vie a changé: je me suis repenti et j’ai donné ma vie à Jésus-Christ.

PRIERE: Jésus-Christ, notre Seigneur et Sauveur, nous te remercions pour le fait que tu as révélé et préparé pour nous le chemin vers le Père. A travers ton Esprit, celui qui nous a été envoyé par le Père, nous permet de naître de nouveau et de devenir enfants du Dieu Tout-Puissant. Par ce chemin, nous arrivons à adorer Dieu comme notre Père, et à faire sa volonté sur la terre, juste comme elle l’est dans le ciel. Nous louons et adorons ton saint nom, Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Nous te remercions que toute la terre est remplie de ta gloire. Garde nous dans ta vérité, pour que ton royaume vienne, pas seulement pour nos vies, mais,. à travers nous, aussi dans la vie des personnes autour de nous.

QUESTIONS: Quels groupes préislamiques ont nié le Dieu trinitaire? A partir desquels de leurs écrits trouvons-nous des traces dans le Coran?

A MEMORISER: “Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu, et la communion du Saint-Esprit, soient avec vous tous.” (2 Corinthiens 13:14 – Paroles de l’Apôtre Paul)

www.Grace-and-Truth.net

Page last modified on June 26, 2012, at 12:26 PM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.50)