Home
Links
Contact
About us
Impressum
Site Map?


Afrikaans?
عربي
Bahasa Indones.
Deutsch
English
Français
Hausa/هَوُسَا
עברית
O‘zbek
Peul?
Português
Русский
தமிழ்
Türkçe
Yorùbá
中文



Home (Old)
Content (Old)


Indonesian (Old)
English (Old)
German (Old)
Russian (Old)

Home -- French -- 09. Comparisons -- 4.03 First Commandment: You Shall Have no Other Gods Before Me
This page in: -- Afrikaans -- Arabic? -- Armenian? -- Azeri? -- Bulgarian? -- Cebuano? -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- German -- Gujarati? -- Hebrew -- Indonesian -- Norwegian? -- Polish? -- Russian -- Serbian? -- Spanish? -- Tamil -- Turkish? -- Uzbek -- Yiddish? -- Yoruba

Previous part -- Next part

09. COMAPRISONS BETWEEN CHRISTIANITY AND ISLAM
Comparaison 4 - Les Dix Commandements

4.03 - Premier Commandement: Tu N'Auras Pas d'Autres Dieux Face a Moi



4.03.1 - Adoration des Idoles Aujourd'hui

Dans les pays industrialisés, nous croisons rarement des gens qui adorent des idoles de bois, de pierre ou d'or. Mais si nous visitons l'Asie ou l'Afrique, nous trouvons partout des gens qui adorent plusieurs idoles dans la crainte.

Un journal de la Compagnie d'Aviation Indienne présentait une image de Durga, la déesse de la guerre, avec ses six bras pouvant tuer n'importe quel agresseur. Des crânes humains étaient éparpillés autour de Durga. Vaillante comme elle l'était à la guerre, celui qui s'approchait d'elle était brûlé par le feu sortant de sa bouche. Et elle souriait en tuant ses ennemis.

En Inde, vous verrez des statues d'éléphants sculptés représentant le dieu Ganapati. De temps en temps, les Hindous déposent des fleurs parfumées devant eux. Lors de célébrations spéciales, des guirlandes de fleurs décorent des éléphants en plastic qui atteignent deux ou trois étages de hauteur. La foule promène ces idoles dans les rues et finit par les jeter dans la rivière ou la mer dans l'espoir que la pêche soit bonne et que la région soit protégée des inondations dévastatrices.

Durant une fête, des milliers de vaches sont amenées dans les temples et aspergées d'eau sacrée pour leur assurer une bonne santé. Leurs cornes sont ensuite peintes avec des couleurs vives comme un signe saint de consécration.

En visitant la Vallée du Ladakh derrière l'Himalaya ou un pays bouddhiste, nous voyons d'énormes statues en or de Bouddha souriant et des gens prosternés devant elles en totale adoration. Un tiers de l'humanité adore encore des idoles et ainsi désobéit chaque jour au premier commandement. Ces adorateurs d'idoles croient en la puissance de ces statues et en la réincarnation. Un grand nombre d'Africains et d'Indonésiens sont encore liés spirituellement par de telles coutumes. D'autres adorent leurs ancêtres. Mais s'ils faisaient l'expérience de l'autorité de Jésus, ils seraient libérés de toute crainte des esprits, de l'idolâtrie et de la divination. Ils n'auraient plus besoin de formules magiques ou de perles bleues et rejetteraient les idoles mortes parce que Jésus les protégerait des influences mauvaises.

Le Père céleste nous délivre de toutes sortes de peurs, même de la domination accablante des djinns et nous libère complètement de tous les effets de la sorcellerie. Le sang de Jésus-Christ, le Fils de Dieu, est la protection suprême contre toutes les puissances mauvaises. Les malédictions écrites ou prononcées dans le nom des puissances des ténèbres contre ceux qui suivent le Seigneur Jésus sont brisées par le nom de notre Seigneur. Il demeure une forteresse puissante pour tous ceux qui se tournent vers Lui.


4.03.2 - Idoles Modernes d'Aujourd'hui

Malheureusement, une nouvelle mode d'adoration idolâtre a pénétré les pays industrialisés. Les statues ont été remplacées par des voitures, télévisions et personnalités célèbres. L'homme s'appuie plus sur la technologie moderne que sur le Dieu vivant. Il s'assied au volant de sa voiture et conduit rapidement sur les routes goudronnées, se confiant à la puissance du moteur. La voiture est devenue une idole pour l'homme moderne. Tandis que les Israélites dansaient autrefois autour du veau d'or, la civilisation moderne tourne autour de la voiture la plus récente. Le propriétaire économise et se sacrifie pour sa voiture; il la lave, la polit et écoute le moteur avec plus d'attention qu'il n'écoute les gens autour de lui. Il dépense une somme considérable de temps et d'argent pour elle - plus qu'il n'en dépense pour les pauvres. L'homme est-il devenu un esclave de la technologie moderne? Des foules envahissent les stades pour regarder les courses automobiles ou les compétitions athlétiques. Mais peu s'assoient sur les bancs d'églises et participent aux cultes.

Jésus nous a mis en garde contre l'amour de l'argent. Il a dit: "Nul ne peut servir deux maîtres: ou bien il haïra l'un et aimera l'autre, ou bien il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l'Argent" (Matthieu 6:24). "L'amour de l'argent est la racine de tout mal." Le socialisme et le capitalisme ont le même but. Alors que les capitalistes sont riches, les socialistes désirent devenir riches par la manipulation et la violence. Les gens dansent autour du veau d'or aujourd'hui encore. Ne soyez pas trompés, on ne se moque pas de Dieu. Nul ne peut servir Dieu et l'argent. Jésus était pauvre mais heureux. Il a sérieusement mis en garde ses disciples contre la richesse: "Ceux qui veulent s'enrichir tombent dans le piège de la tentation" (1 Timothée 6:9, Matthieu 19:24).

L'idole dominante qui règne sur toutes les cultures et religions est notre super-égo. Chacun a tendance à penser qu'il est le meilleur, le plus beau et plus important. Même s'il n'y pense pas vraiment, il le désire inconsciemment. Chacun pense être le centre du monde. On a une fois demandé à une petite fille de trois ans: "Qu'aimerais-tu être?" Elle répondit: "Une statue!." "Pourquoi?" - "Pour que tout le monde me regarde." Fierté et égoïsme coulent dans nos veines et s'opposent complètement à l'esprit humble du Christ. Jésus a dit: "Comment pourriez-vous croire, vous qui tenez votre gloire les uns des autres et qui ne cherchez pas la gloire qui vient de Dieu seul?", "Je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos de vos âmes. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau léger", "Quiconque veut sauver sa vie, la perdra; mais quiconque perd sa vie à cause de moi, l'assurera", "Et toi, tu cherches à réaliser de grands projets! N'y songe plus!" (Jean 5:44, Matthieu 11:29-30, 16:25-26, Jérémie 45:5).


4.03.3 - Victoire sur l'Adoration des Idoles

Pourquoi l'interdiction d'adorer d'autres dieux est-il le premier et le plus important commandement? En fait, il n'y a qu'un seul Dieu. Toutes les célébrités de ce monde sont temporaires. Dieu seul vit à jamais. Il nous a créés; gloire et honneur Lui reviennent. Il est le centre de l'univers. Notre égoïsme devrait être brisé chaque jour jusqu'à ce que nous servions Dieu avec joie. Nous devons nous mettre à Son service. Ni notre compte bancaire, ni notre santé et notre talent ne devraient être les bases de notre vie, mais Dieu seul.

Abraham aimait tendrement Isaac, son héritier légitime et fils tant attendu. Il s'occupait tellement de son fils qu'il semblait lui donner plus d'importance qu'à Dieu. Le Seigneur a donc éprouvé Son serviteur. Il lui a demandé de Lui offrir son fils aimé en sacrifice. Abraham était désireux de faire ce qui semblait impossible, offrir son fils en sacrifice et rendre gloire à Dieu. Mais Dieu, à la dernière minute, a empêché Abraham de mettre à mort l'enfant de Sa promesse, et a offert un bélier à sa place. Dieu a été glorifié au moment où Abraham, le cœur troublé, était sur le point de se séparer de son fils. Il a prouvé qu'il aimait le Seigneur plus qu'Isaac.

Nous devons nous examiner nous-mêmes de temps en temps et rechercher des idoles grandes ou petites qui se tiendraient entre nous et le Seigneur. Les idoles peuvent être des livres, bijoux, portraits, souvenirs, passions, habitudes, argent, maisons, projets, etc. Même des personnes peuvent parfois captiver nos cœurs.

La tentation de l'adoration idolâtre est évidente chez les gens qui déifient leurs chefs. Des peuples entiers ont été captivés par Napoléon, Atatürk, Hitler, Nasser, Khomeyni ou d'autres. Mais leurs livres et mémoires ont souvent été détruits peu après leur mort. Le prophète Jérémie a mis en garde le peuple contre tout engouement pour un autre peuple ou tout appui sur l'aide humaine. "Maudit, l'homme qui compte sur des mortels: sa force vive n'est que chair" (Jérémie 17:5).

Certaines personnes idolâtrent les vedettes du cinéma et les champions sportifs comme s'ils étaient des dieux. Elles sont hypnotisées par les concerts musicaux et se transforment en foules hystériques dans les stades. Attention! Nous ne disons pas que servir et respecter les autres sont des péchés. Mais c'est une trahison spirituelle qu'aimer ou faire plus confiance à un être humain qu'à Dieu. Dieu n'est-Il pas uni à nous dans une alliance éternelle? Pas étonnant que le Christ appelle les gens "une génération mauvaise et adultère", parce qu'ils n'ont pas aimé Dieu de tout leur cœur, ne L'ont pas respecté ou ne Lui ont pas fait confiance.

L'adoration d'idoles prend différentes formes aujourd'hui, résultant du vide créé par la séparation de Dieu. Le Seigneur est un Dieu jaloux, et Lui seul veut posséder nos cœurs. Il ne se satisfait pas d'une partie de notre amour et de notre obéissance. Il veut nous posséder complètement et éternellement. Les idoles anciennes et modernes doivent donc disparaître de nos vies. Nous devrions renouveler notre engagement envers le Père céleste. Posez-vous sincèrement la question: "Quelles sont les idoles cachées de ma vie? Que faire pour les détruire à jamais?"


4.03.4 - La Foi Chrétienne est-elle en désaccord avec le Premier Commandement?

Juifs et Musulmans sont d'accord sur l'interprétation chrétienne des Dix Commandements jusqu'à ce point. Mais ils accusent les Chrétiens de violer le premier commandement par leur profession de foi. "Vous, les Chrétiens, êtes des infidèles" disent-ils, "parce que vous brisez le premier et le plus grand commandement. Vous insultez Dieu en affirmant qu'il y a trois dieux, et qu'un d'eux mourut sur la croix." Juifs et Musulmans accusent de blasphème les Chrétiens qui croient à l'unité de la Trinité.

Comment Jésus a-t-Il répondu à de telles accusations? Jésus a dû faire quotidiennement face aux attaques impitoyables de ses contemporains. Il a expliqué clairement Son unité avec Dieu: "Moi et le Père nous sommes un" (Jean 10:30). Il n'a jamais dit: "Moi et le Père nous sommes deux", mais un! Il a dit ensuite: "Je suis dans le Père et le Père est en Moi." Avant son arrestation, Il a prié pour Ses disciples: "Pour qu'ils soient un comme nous sommes un" (Jean 17:22). Ces paroles témoignent de l'unité de la Trinité. La forme plurielle est, ici, comprise pour être le singulier. Jésus a témoigné de Sa parfaite unité avec le Père. Cette vérité ne peut être comprise mathématiquement. "Nul ne peut dire 'Jésus est Seigneur' si ce n'est par l'Esprit Saint" (1 Corinthiens 12:3). C'est une vérité spirituelle éternelle. Si nous ne sommes pas ouverts à l'esprit de Dieu, nous ne pouvons pas comprendre les réalités spirituelles.

Jésus a dit: "Si quelqu'un m'aime, il observera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui et nous établirons chez lui notre demeure" (Jean 14:23). Jésus a promis à Ses disciples que le Saint-Esprit demeurerait en eux. Il leur a également assuré de Sa parfaite union avec le Père céleste et que tous deux demeureraient dans le cœur de leurs disciples.

Les Chrétiens ne croient pas en trois dieux séparés mais en un Dieu unique révélé comme le Père, le Fils et le Saint-Esprit. En confessant l'unité de la Trinité, nous n'agissons pas contre le premier commandement mais nous l'accomplissons plutôt. L'Esprit de Dieu a été répandu dans nos cœurs suite à notre réconciliation avec Dieu par la mort de Jésus-Christ sur la croix. L'Esprit fidèle nous encourage à appeler Dieu notre Père et sanctifie Son nom dans toute notre vie. Nous croyons d'une façon égale en notre Père, en Jésus et au Saint-Esprit et L'aimons de tout notre cœur parce que "l'amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l'Esprit Saint qui nous a été donné" (Romains 5:5). Nous devrions reconnaître que l'unité de la Trinité est cachée à celui qui n'est pas né de nouveau par le Saint-Esprit et qui n'essaie pas de comprendre cette vérité fondamentale.

En fait, le Coran n'attaque pas l'unité de la Trinité à laquelle les Chrétiens croient. Mais il attaque une Trinité sectaire à laquelle s'opposent aussi toutes les églises chrétiennes. Le Coran lutte contre la Trinité du père, de la mère et du fils (Sourate La Table Servie 5:116). Il s'oppose également à la croyance que Dieu est Jésus, le fils de Marie (Sourate al-Mâ’ida 5:17,72) ou seulement le troisième des trois (Sourate al-Mâ’ida 5:73). Dans la Bible, la Sainte Trinité est Dieu, l'unité qui comprend tout, l'unique éternel, la Trinité du Père qui parle à travers Sa Parole et agit par Son Esprit. Nous rejetons la Trinité biologique du père, de la mère et du fils, tout comme l'affirmation que Dieu est le Christ, fils de Marie. Nous confessons Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit comme l'unique et seul Dieu.


4.03.5 - Que révèle l'Ancien Testament sur la Trinité?

L'Ancien Testament contient déjà des passages remarquables sur l'unité de Dieu dans la Sainte Trinité. Même le Coran ne peut le nier.

Le Psaume 2:7,12 cite la révélation de Dieu sur Jésus mille ans avant Sa naissance: "Tu es mon fils; moi, aujourd'hui, je t'ai engendré." Il a aussi averti son peuple: "Rendez hommage au fils; sinon il se fâche et vous périssez en chemin."

700 ans avant la naissance de Jésus, Esaïe a écrit au chapitre 7:14: "Le Seigneur vous donnera lui-même un signe: voici que la jeune femme est enceinte et enfante un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel (ce qui signifie "Dieu est avec nous").

Esaïe 9:5 contient la grande promesse: "Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné. La souveraineté est sur ses épaules. On proclame son nom: 'Merveilleux - Conseiller, Dieu - Fort, Père à jamais, Prince de la paix." Ces paroles divines dans l'Ancien Testament témoignent de la divinité de Jésus et Son unité parfaite avec le Père.

Dans 2 Samuel 7:12-14, Dieu a promis au Roi David qu'un de ses fils, "qui sera issu de lui-même", sera également le Fils de Dieu. Depuis lors, le nom de "Fils de Dieu" a été ajouté à "Messie" ou "Fils de David."

Dans le Psaume 110:1, nous lisons: "Oracle du SEIGNEUR à mon seigneur: 'Siège à ma droite, que je fasse de tes ennemis l'escabeau de tes pieds!'" Existe-t-il deux seigneurs? Jamais! Ce verset décrit la parfaite unité entre Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

Depuis le commencement, Dieu a parlé à la forme plurielle: " Faisons l'homme à Notre image, selon Notre ressemblance" (Genèse 1:26). Ce verset nous montre que le témoignage de l'unité du Saint-Esprit n'est pas une invention chrétienne. Dieu s'est réellement révélé des milliers d'années avant la naissance du Christ. Qui peut s'élever contre la révélation de Dieu?


4.03.6 - Références Coraniques à la Divinité du Christ

Non seulement le Pentateuque, les Psaumes et les prophètes témoignent de l'unité de Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit, mais le Coran aussi contient des versets confirmant le témoignage chrétien. Si le Musulman lisait le Coran avec un esprit ouvert, il serait convaincu par les versets qui parlent de la naissance de Jésus par Marie, la vierge. Jésus est né comme la Parole d'Allah sans aucune intervention humaine. Allah a insufflé de son Esprit dans la Vierge Marie et Jésus est né (Sourates al-Anbiyâ’ 21:91, al-Tahrîm 66:12).

Les Sourates Âl ‘Imrân 3:45, al-Nisâ’ 4:171 et Maryam 19:43 affirment que Jésus est le Verbe d'Allah incarné et un esprit de Lui. Ces versets islamiques font écho à l'Evangile selon Jean "Au commencement était le Verbe, et le Verbe était tourné vers Dieu, et le Verbe était Dieu... Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu Sa gloire" (Jean 1:1,14).

Dans les Sourates al-Baqara 2:87,253 et al-Mâ’ida 5:110, nous lisons que Christ a été fortifié par le Saint-Esprit (ou l'Esprit de sainteté) pour qu'Il puisse créer, de terre, une forme d'oiseau et souffler la vie en elle. Il a guéri le muet et le lépreux et ressuscité les morts avec la permission d'Allah. Le Coran mentionne plusieurs fois cette union active entre Allah, le Christ et le Saint-Esprit. Pourquoi les Musulmans se rebellent-ils donc contre Dieu et Son Messie?

La Sourate Maryam 19:21 cite: "Nous ferons de lui un Signe pour les hommes; une miséricorde venue de nous." Il est surprenant qu'Allah parle à la forme plurielle et appelle Christ une Miséricorde du Miséricordieux. C'est que, Christ est de la même substance que l'essence divine.

Plusieurs références de l'Ancien Testament et du Coran confirment l'unité de la Trinité. Dans la joie, nous nous unissons aux anges pour glorifier Dieu: "Saint, saint, saint, le SEIGNEUR, le tout-puissant, Sa gloire remplit toute la terre!" (Esaïe 6:3). La triple répétition de "saint" indique que le Père est saint, le Fils est saint et le Saint-Esprit est saint, et ils sont un en totale sainteté.


4.03.7 - Croyance Chrétienne en la Divinité du Christ

Les apôtres du Christ n'ont pas exagéré en témoignant unanimement de Sa divinité. Malgré le danger de mort, Paul a proclamé ouvertement: "Christ est l'image du Dieu invisible" (Colossiens 1:15). Jean admet: "Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire, cette gloire que, Fils unique plein de grâce et de vérité, il tient du Père" (Jean 1:14). L'apôtre Pierre a témoigné: "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant" (Matthieu 16:16).

Le Concile de Nicée a résumé la foi chrétienne: "Christ est Dieu venu de Dieu, Lumière issue de la Lumière, vrai Dieu venu du vrai Dieu, engendré, non pas créé, de même nature que le Père."

Musulmans et Juifs réalisent-ils qu'ils fixent des limites à l'omnipotence de Dieu avec leurs doctrines rigides? Qui peut rejeter la révélation de Dieu de Lui-même comme Il est? Qui a le droit d'empêcher le Tout-Puissant d'avoir un fils et de l'offrir en sacrifice pour le salut du monde? Dieu est libre! Christ a existé avant la création. Il s'est fait homme pour réconcilier le monde avec Son Père, restaurer la paix céleste et pour sauver le monde. Il est resté pur pour pouvoir ôter les péchés du monde. Jean-Baptiste a révélé cet appel divin: "Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde!" (Jean 1:29). Nous avons donc été adoptés et pouvons appeler Dieu notre Père, car nos péchés ont été pardonnés. Christ a accompli le salut pour tous les hommes, pas seulement pour les Chrétiens. Son salut est offert aux Hindous, Bouddhistes, Juifs, Musulmans et Athées. Il accorde la vie éternelle à tous ceux qui Lui font confiance et L'acceptent comme Seigneur et Sauveur. Le Fils nous conduit au Père et le Père nous amène au Fils. Dieu s'est révélé Lui-même lors du baptême de Jésus dans le Jourdain: "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qu'il m'a plu de choisir" (Matthieu 3:17). Qui peut empêcher Dieu de faire entendre Sa voix du ciel?


4.03.8 - Quel est le But du Premier Commandement?

Le but du premier commandement est simplement de nous amener à aimer Dieu. Moïse a formulé cette prérogative ainsi: "Tu aimeras le SEIGNEUR ton Dieu de tout ton cœur, de tout ton être, de toute ta force" (Deutéronome 6:5). Soit nous aimons Dieu et vivons en harmonie avec Son Esprit, soit nous Le haïssons et vivons contre Sa Volonté. Si nous aimons Dieu, nous pensons à Lui, nous L'écoutons et faisons ce qui Lui plaît, nous vivons pour Lui et L'attendons comme un fiancé attend sa fiancée en lisant et relisant ses lettres. Mais ceux qui persistent dans leur fierté, qui se prennent pour des demi-dieux et qui tournent leur dos au vrai Dieu, oublieront Sa Parole et, dans leur dureté, tomberont finalement sous la colère de Dieu.

Ceux qui aiment Christ sont ouverts à l'Esprit de Dieu. Ils reçoivent le pardon pour tous leurs péchés et marchent dans la puissance du Saint-Esprit. Ils sont transformés à l'image de leur Père car ils prient quotidiennement que le nom du Père soit sanctifié dans leur vie et leur foyer. Si nous aimons vraiment Dieu, nous nous tournons vers Lui et recevons grâce sur grâce. Jour après jour, Il nettoie notre conscience, nous vivons dans la liberté des enfants de Dieu et participons à Son ministère spirituel. Ceux qui aiment Dieu chassent les idoles de leur vie et restent fermement attachés à la nouvelle alliance, dont le mystère est révélé dans la source de notre foi et de notre vie: "Dieu est amour: qui demeure dans l'amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui" (1 Jean 4:16).

www.Grace-and-Truth.net

Page last modified on June 28, 2012, at 10:55 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.50)