Home
Links
Contact
About us
Impressum
Site Map?


Afrikaans?
عربي
Bahasa Indones.
Deutsch
English
Français
Hausa/هَوُسَا
עברית
O‘zbek
Peul?
Português
Русский
தமிழ்
Türkçe
Yorùbá
中文



Home (Old)
Content (Old)


Indonesian (Old)
English (Old)
German (Old)
Russian (Old)

Home -- French -- 09. Comparisons -- 4.12 Tenth Commandment: Do Not Covet Your Neigbor's House
This page in: -- Afrikaans -- Arabic? -- Armenian? -- Azeri? -- Bulgarian? -- Cebuano? -- Chinese? -- English -- Farsi? -- FRENCH -- German -- Gujarati? -- Hebrew -- Indonesian -- Norwegian? -- Polish? -- Russian -- Serbian? -- Spanish? -- Tamil -- Turkish? -- Uzbek -- Yiddish? -- Yoruba?

Previous part -- Next part

09. COMAPRISONS BETWEEN CHRISTIANITY AND ISLAM
Comparaison 4 - Les Dix Commandements

4.12 - Dixieme Commandement: Tu Ne Convoiteras Pas la Maison de Ton Prochain



Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain. Tu ne convoiteras ni la femme de ton prochain, ni son serviteur, sa servante, son bœuf ou son âne, ni rien qui appartienne à ton prochain (Exode 20:17).


4.12.1 - Tentations Modernes

Le téléspectateur peut être tenté par la publicité. Il court acheter les choses à la mode, signe un contrat avec une compagnie d'assurance, achète un parfum de marque, des vêtements et une voiture de sport. La liste peut s'allonger. Voici une publicité que vous n'entendrez jamais, une simple affirmation de Jésus: "Renoncez à vous-même! Soyez satisfait de ce que vous avez!" Non, elle nous dit plutôt: "Désirez toutes choses! Achetez ce que vous n'avez pas."

Un journal montrait une image d'un petit garçon couvert de jouets, de peluches et de jeux. Il avait reçu tout ce qu'il désirait. Quel pauvre enfant! La société lui a tout donné jusqu'à le frustrer et le noyer dans le monde de son enfance.

Dans les sociétés industrielles, les personnes sont influencées par des valeurs temporaires opposées au dixième commandement. Par exemple, un mari et une femme peuvent travailler des années rien que pour construire leur propre maison. Ils font des heures supplémentaires au dépens de leurs enfants et la mère s'épuise. Ils boivent trop de café et prennent des stimulants pour regagner des forces au travail. Le résultat est un vide intérieur total, une accumulation de dettes et de querelles familiales. Pourquoi? Parce que les membres de la famille dépensent plus d'argent pour des choses superflues et vivent au-dessus de leurs moyens.


4.12.2 - La Propriété est-elle autorisée?

Jésus dit: "Quel avantage l'homme aura-t-il à gagner le monde entier, s'il le paie de sa vie?" (Matthieu 16:26). Il dit aussi: "En effet, qui veut sauver sa vie, la perdra; mais qui perdra sa vie à cause de moi et de l'Evangile la sauvera" (Marc 8:35). En temps de guerre, une bombe suffit pour détruire un immeuble de huit étages en une seconde et tout réduire en cendres. Des millions de réfugiés perdent tout ce qu'ils ont. Dans un pays communiste, celui qui possède encore une maison ou des biens doit payer des impôts plus élevés que la location d'un appartement d'importance comparable. Avec les années, sa situation financière devient pire que celle d'une personne qui n'a rien. Dieu veut nous ramener à Lui et nous aider à reconsidérer les biens matériels avec Sa perspective. Les vérités spirituelles sont plus importantes que les biens matériels.

En partageant un héritage avec ce principe, les héritiers veillent à ne pas susciter d'animosité entre eux à cause de l'argent et des biens. Jésus a dit: "A qui veut te mener devant le juge pour prendre ta tunique, laisse aussi ton manteau" (Matthieu 5:40). Paul nous a assuré qu'il y a plus de bénédictions à donner qu'à recevoir! Laissons-nous diriger par ce principe en suivant Jésus. S'emparer des biens des autres est un péché. Celui qui contrefait des documents ou profite de la naïveté de quelqu'un sera puni par la colère de Dieu, car Dieu protège les orphelins.


4.12.3 - Tromper son Prochain

Le dixième commandement n'est pas seulement limité à l'acquisition de biens mais interdit d'envier des collaborateurs, des employés ou des amis. Le simple fait que des employés n'apprécient pas leur patron ou ont des difficultés au travail ne leur donne pas le droit de semer la discorde. Encourageons-les à rester où ils sont, sans tenir compte des avantages qu'ils auraient en changeant d'emploi. Nous devrions aussi obéir au dixième commandement dans les églises, les sociétés, les écoles ou dans les œuvres sociables, car jalouser des frères, des sœurs ou des collaborateurs n'apportera aucune bénédiction.

S'ingérer dans les affaires d'une famille bénie par Dieu et pousser le mari ou la femme à l'abandonner entraîne de graves répercussions. Le désir de changement, un malentendu sérieux ou même une dispute ne peuvent jamais justifier une telle décision. Jésus dit Lui-même: "Que l'homme ne sépare pas ce que Dieu a uni." .Le Saint-Esprit peut aider à prendre conscience de son péché celui qui essaie de détruire un foyer ou d'entraîner une personne dans l'adultère. Il se repentira, changera d'attitude et se préparera à assumer ses responsabilités au sein de sa propre famille. Dieu donnera un nouveau sens à sa vie, Il lui apprendra à rejeter et à haïr toute forme de péché. Cet homme ne pensera plus à changer de partenaire pour une nuit, à se libérer des liens du mariage ou à vivre à l'essai avec une autre partenaire. Avec la puissance du Saint-Esprit, il vivra libéré de tout esclavage du péché, car il ne peut rien faire de bon sans le Saint-Esprit.


4.12.4 - Comment naît la Convoitise?

Le dixième commandement parle de personnes attractives et de choses désirables. Aujourd'hui, nous pouvons continuer cette liste en y ajoutant: la nouvelle voiture, l'équipement électronique, la machine à laver, le réfrigérateur et les vêtements à la mode. L'homme a tendance à croire qu'il doit avoir ce que les autres ont. L'augmentation du niveau de vie est donc destructeur et appauvrissant. Les pays en voie de développement ont commencé des programmes sophistiqués qui les ont endettés à un tel point qu'ils ne peuvent même plus payer les intérêts. Ils ont acheté des machines modernes que personne ne sait réparer. Les apôtres du Christ savaient pourquoi il était important d'être satisfait de ce qu'ils avaient, et d'être libérés de dettes pouvant détruire l'âme et le corps. De plus, Jésus a dit. "Si quelqu'un veut être grand parmi vous, qu'il soit votre esclave. C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude" (Matthieu 20:26-27). Jésus est venu bouleverser toutes les valeurs de notre monde. Sa prière en est un exemple: "Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits. Oui, Père, c'est ainsi que tu en as disposé dans ta bienveillance. Tout m'a été remis par mon Père. Nul ne connaît le Fils si ce n'est le Père, et nul ne connaît le Père si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils veut bien le révéler. Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous donnerai le repos. Prenez sur vous mon joug et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos de vos âmes. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau léger" (Matthieu 11:25-30).

Paul a écrit que Dieu humiliera toute fierté et arrogance. A une époque, seules quelques personnes riches et bien placées faisaient partie de l'église de Corinthe. Les membres de l'église primitive ont changé les buts de leur vie, renouvelé leur cœur et reçu la vie éternelle.

Le dixième commandement interdit les actions mauvaises et méprisables et condamne les intentions cachées. Un tribunal peut, jusqu'à un certain point, juger les crimes d'une personne, mais Dieu seul peut pénétrer le cœur de l'homme. Nous ne comprenons pas parfaitement l'obstination et l'impureté de notre cœur. Nous sommes souvent un mystère pour nous-mêmes. Nous ne comprenons pas toujours pourquoi notre ami a agi d'une telle façon. La Bible dit: "La méchanceté de l'homme se multipliait sur la terre. A longueur de journée, son cœur n'était porté qu'à concevoir le mal" (Genèse 6:5). Si nous nous mesurons à la sainteté de Jésus, nous réaliserons notre impureté et notre corruption. "Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu" (Romains 3:23). Cet état se remarque déjà chez un enfant qui essaie d'obtenir ce qu'il désire en criant. Les enfants se jouent des tours entre eux. Conscients du péché héréditaire dans leur vie, nous rejetons la théorie superficielle disant que "les enfants sont innocents." Un enfant qui grandit et suit ses désirs, peut être intelligemment égoïste.

Il y a bien sûr une différence entre penser et faire le mal. Personne ne peut éviter la tentation, mais nous sommes tous appelés à résister au mal de tout notre cœur. Dr. Martin Luther a dit: "Je ne peux pas empêcher les oiseaux de voler au-dessus de ma tête, mais je peux les empêcher de faire leur nid dans mes cheveux." Nous devons être attentifs à la tentation depuis le commencement, lui résister et la vaincre. Paul a souvent écrit l'expression grecque: "Que cette pensée ne voie pas le jour en moi!" L'épître de Jacques trace l'origine de la tentation. Dans son premier chapitre, il affirme: "Dieu ne peut être tenté de faire le mal et ne tente personne. Chacun est tenté par sa propre convoitise, qui l'entraîne et le séduit.. Une fois fécondée, la convoitise enfante le péché et le péché, arrivé à la maturité, engendre la mort. Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés. Tout don de valeur et tout cadeau parfait descendent d'en haut, du Père des lumières chez lequel il n'y a ni balancement ni ombre due au mouvement. De sa propre volonté, il nous a engendrés par la parole de vérité, afin que nous soyons pour ainsi dire les prémices de ses créatures" (Jacques 1:16-18).

Chaque jour, nous devrions permettre à la Parole de Dieu de façonner nos désirs, nos buts et nos intentions. Vaincre les pensées impures dépend de notre abandon total à Jésus et, par Sa grâce éternelle, nous pouvons prier dans la confiance: "Ne nous expose pas à la tentation, mais délivre-nous du Tentateur" (Matthieu 6:13). Nous avons la certitude que nos péchés sont pardonnés par le sang de Jésus et nous nous attachons à la justice du Christ qui nous est imputée. Nous ne pècherons donc pas délibérément, car le Saint-Esprit sanctifie nos pensées et notre attitude. Jésus veut être le Seigneur victorieux dans toutes les pensées de notre cœur. Il veut diriger le combat dans notre vie et nous accorder la victoire. Ce n'est pas une guerre sainte contre des individus ou des nations, mais contre notre super-égo, contre nos désirs mauvais et contre les tentations extérieures qui nous assaillent. Prions et croyons à ce que nous prions:

"Ô Seigneur vivant et puissant Sauveur! Merci parce que tu m'as sauvé. Ne permets pas, je te prie, que je retombe dans le péché, mais délivre-moi et protège-moi de tout mal qui demeure en moi. Ne permets pas au Malin de prendre racine en moi. Je t'appartiens, Seigneur, transforme-moi et demeure en moi pour toujours. Purifie complètement mes pensées par ton sang et sanctifie-moi par ton Esprit, pour que ma volonté et mes désirs puissent te plaire."


4.12.5 - Un Cœur Nouveau et un Esprit Nouveau

En entrant dans le réel combat spirituel contre le mal en nous, nous comprenons les paroles de Jésus: "Du cœur proviennent les intentions mauvaises" (Matthieu 15:19). Il ne suffit pas de se protéger contre les actions du malin, ou de lutter contre des péchés particuliers. Notre conscience, notre esprit et notre cœur doivent être purifiés et renouvelés! Demandons donc à Jésus d'accomplir en nous Sa volonté par la puissance du Saint-Esprit et de sanctifier notre corps, notre âme et notre esprit qui sont mauvais. Le dixième commandement vise une nouvelle naissance du vieil homme et une renouveau spirituel de ses pensées et de son attitude. Le prophète Jérémie a beaucoup souffert à cause de la rébellion de son peuple et a finalement reçu la grande promesse divine: "Je déposerai mes directives au fond d'eux-mêmes, les inscrivant dans leur être; je deviendrai Dieu pour eux, et eux, ils deviendront un peuple pour moi. Ils ne s'instruiront plus entre compagnons, entres frères, répétant: 'Apprenez à connaître le SEIGNEUR!', car ils me connaîtront tous, petits et grands - oracle du SEIGNEUR. Je pardonne leur crime; leur faute, je n'en parle plus" (Jérémie 31:33-34).

Dieu a fait une promesse similaire au prophète Ezéchiel lorsqu'il souffrait à cause de la punition de Dieu infligée à Son peuple: "Je vous donnerai un cœur neuf et je mettrai en vous un esprit neuf; j'enlèverai de votre corps le cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon propre esprit, je vous ferai marcher selon mes lois, garder et pratiquer mes coutumes" (Ezéchiel 36:26-27). Le roi David a prononcé la prière de repentance suivante 300 ans avant ces prophéties:

Aie pitié de moi, mon Dieu, selon ta fidélité; selon ta grande miséricorde efface mes torts. Lave-moi à grande eau de ma faute et purifie-moi de mon péché. Car je reconnais mes torts, j'ai sans cesse mon péché devant moi. Contre toi, et toi seul, j'ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait, ainsi tu seras juste quand tu parleras, irréprochable quand tu jugeras. Voici, dans la faute j'ai été enfanté et, dans le péché, conçu des ardeurs de ma mère. Voici, tu aimes la vérité dans les ténèbres, dans ma nuit, tu me fais connaître la sagesse. Ote mon péché avec l'hysope et je serai pur, lave-moi, et je serai plus blanc que la neige. Fais que j'entende l'allégresse et la joie, et qu'ils dansent, les os que tu as broyés. Devant mes péchés, détourne-toi, toutes mes fautes, efface-les. Crée pour moi un cœur pur, Dieu, enracine en moi un esprit tout neuf. Ne me rejette pas loin de toi, ne me reprends pas ton esprit saint; rends-moi la joie d'être sauvé, et que l'esprit généreux me soutienne! J'enseignerai ton chemin aux coupables, et les pécheurs reviendront vers toi. Mon Dieu, Dieu sauveur, libère-moi du sang; que ma langue crie ta justice! Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche proclamera ta louange. Tu n'aimerais pas que j'offre un sacrifice, tu n'accepterais pas d'holocauste. Le sacrifice voulu par Dieu, c'est un esprit brisé; Dieu, tu ne rejettes pas un cœur brisé et broyé" (Psaume 51:1-19).

Celui qui prononce cette prière exemplaire avec le roi David recevra une réponse claire de Dieu. Jésus a accompli toutes ces prophéties en affirmant: "Je suis la lumière du monde. Celui qui vient à ma suite ne marchera pas dans les ténèbres; il aura la lumière qui conduit à la vie" (Jean 8:12), et: "Je suis la vigne, vous êtes les sarments: celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là portera du fruit en abondance car, en dehors de moi vous ne pouvez rien faire" (Jean 15:5).

Au début de son ministère, Jésus a dit clairement à Nicodème, un ancien du peuple: "En vérité, en vérité, je te le dis: nul, s'il ne naît d'eau et d'Esprit, ne peut entrer dans le Royaume de Dieu" (Jean 3:5). Pierre a affirmé l'accomplissement de cette promesse le jour de Pentecôte devant une foule de 3'000 personnes: "Convertissez-vous: que chacun de vous reçoive le baptême au nom de Jésus-Christ pour le pardon de ses péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit" (Actes 2:38).


4.12.6 - Combat Spirituel

Quand le Saint-Esprit demeure en nous, nous ne sommes pas à l'abri des tentations. Mais l'Esprit lutte contre la chair et la chair contre l'esprit. Une bataille fait rage comme Paul l'explique: "Car si vous vivez de façon charnelle, vous mourrez; mais si, par l'Esprit, vous faites mourir votre comportement charnel, vous vivrez" (Romains 8:13). Dans Ephésiens 4:22-24, Paul nous exhorte: "il vous faut, renonçant à votre existence passée, vous dépouiller du vieil homme qui se corrompt sous l'effet des convoitises trompeuses; il vous faut être renouvelés par la transformation spirituelle de votre intelligence et revêtir l'homme nouveau, créé selon Dieu dans la justice et la sainteté qui viennent de la vérité." Se dépouiller du vieil homme signifie renier et haïr tous nos mauvais désirs pour toujours. Revêtir l'homme nouveau signifie se couvrir de Jésus comme d'une nouvelle robe après qu'Il nous ait aidés à vaincre notre égoïsme original.

Dans ce combat pour mener une vie sainte, nous vivrons des défaites. Relevons-nous, tournons-nous vers Jésus et confessons-Lui nos péchés. Une fois que la fierté et la confiance en nous-même sont brisées, nous demeurerons en Jésus et Sa force s'accomplira dans notre faiblesse. Nous obtenons ainsi la victoire sur le mal et grandissons dans le Seigneur. La Bible dit: "Tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu, sont enfants de Dieu." Dans Romains 8:1-2, Paul encourage tous ceux qui prennent part à ce combat spirituel: "Il n'y a donc, maintenant, plus aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. Car la loi de l'Esprit qui donne la vie en Jésus-Christ m'a libéré de la loi du péché et de la mort." Alors que l'Ancien Testament place nos mauvaises intentions et actions sous la juste punition de la loi, le Nouveau Testament nous offre une connaissance plus profonde de notre nature pécheresse, et en même temps nous amène à accepter la justice de Dieu par grâce par notre foi en Jésus-Christ. Jésus nous remplit du Saint-Esprit et renouvelle notre esprit et notre volonté. La loi de Moïse veut nous empêcher de tomber, mais Jésus nous accorde la victoire sur le péché par une complète justification et par la puissance de l'Esprit de Dieu. Cela nous aide à obéir à Ses commandements. Alors que l'Ancien Testament nous montre le chaos de nos vies, résultat de nos mauvaises intentions, notre Père céleste nous accorde une justification divine: pas de coupable, pas de punition! Jésus a déjà payé le prix! Par Son Esprit éternel, Il nous donne aussi le pouvoir de vaincre le péché. La grâce du Dieu Trinitaire nous libère de notre péché et nous amène de la défaite à la victoire par la puissance de Son amour en nous.


4.12.7 - Islam et Convoitise

L'Islam ne comprend pas la culpabilité de l'homme ni l'accomplissement de la loi par justification par la foi en Jésus. La victoire sur la chair par l'Esprit ne l'intéresse pas. Le Coran affirme: "L'homme a été créé faible" (Sourate Les Femmes 4:28 ). L'Islam rejette une partie du blâme sur Allah. C'est pourquoi, Muhammad a permis aux hommes d'épouser leurs concubines en plus des quatre femmes légales de peur qu'ils ne tombent en tentation (Sourate 4:25). Muhammad a même épousé la femme de son fils Zayd après l'avoir vue en train de se laver chez elle. Il a reçu une révélation spéciale d'Allah l'autorisant à marier la femme de Zayd et toute autre femme qui se donnerait à lui (Sourate al-Ahzâb 33:37,50,51).

Le Coran mentionne plusieurs fois qu'Allah dirige qui Il veut et égare qui Il veut (Sourates Ibrâhîm 14:4 et Fatir 35:8). Par conséquent, très peu de responsabilité morale repose sur l'individu.

Lors de guerres saintes, piller et accumuler du butin était impératif! Les combattants musulmans ont perdu des batailles parce qu'ils étaient trop occupés à piller. Le partage du butin a parfois donné lieu à de réelles disputes. Le gain matériel et la complaisance dans les désirs jouent souvent des rôles déterminants dans la vie du Musulman. L'autorité et le prestige sont pour lui des preuves de la grâce d'Allah, faits évidents dans la vie des dirigeants musulmans. L'humilité et la bonté de Christ sont étrangers à l'Islam.

De plus, l'Islam autorise la vengeance du sang aussi longtemps qu'aucun accord pour payer une restitution n'a été trouvé. Muhammad a envoyé des équipes spéciales pour assassiner ses ennemis personnels. Les désirs égoïstes de l'homme ne s'améliorent pas en acceptant l'Islam. Rien ne change sauf qu'il devient vacciné contre le salut en Christ. Croire en Dieu le Père est un des péchés impardonnables pour le Musulman. Il essaie de se sauver lui-même par ses bonnes œuvres. Les bonnes actions ne sont pas des actions de reconnaissance mais elles sont principalement l'accomplissement de règles religieuses, telles que la confession de foi, la prière rituelle, le jeûne du Ramadan, l'aumône, le pèlerinage à la Mecque, la mémorisation du Coran et le combat dans une guerre sainte pour la propagation de l'Islam. Un Musulman ignore en général que son cœur peut être renouvelé. La nouvelle créature est impossible car le vrai Saint-Esprit est inconnu dans l'Islam (Sourate al-Isrâ’ 17:85). Pour lui, le Saint-Esprit serait un esprit créé de Dieu et serait en fait l'ange Gabriel. Il ne serait pas l'esprit venant de Dieu. Par conséquent, la culture et la civilisation de l'Islam résultent du travail de la chair. Comme la rémission des péchés par la grâce du Crucifié est totalement rejetée, le fruit le l'Esprit (l'amour, la joie, la paix) est inexistant. Devenir Musulman est relativement facile puisque la personne peut continuer à vivre comme avant. En Afrique et en Asie, celui qui embrasse l'Islam peut rester polygame. Les satisfactions physiques et matérielles sont promises au paradis: nourriture, boisson et plaisirs sexuels. L'éternité n'est rien d'autre que la projection des désirs matériels de l'homme (Sourate al-Wâqi’a 56:16-37). Allah lui-même ne sera pas présent dans le paradis islamique. Il n'y a aucun espoir de contact ou de relation avec lui, ni de renouveau spirituel ou de combat contre l'égoïsme de l'homme. Moralement et spirituellement, l'Islam se situe bien en dessous du niveau de l'Ancien Testament et ne peut être comparé au Nouveau.


4.12.8 - Christ, notre Seul Espoir

Ne méprisons pas les Musulmans ou les Juifs car aucun Chrétien en soi n'est meilleur qu'un autre. Par la foi en Christ uniquement, nous recevons la droiture et la force de vivre une vie juste et sainte. Jésus est le cep, nous sommes les sarments. Si nous demeurons en Lui, Il nous protège de la fierté et nous pouvons porter plus loin le fruit de Son Esprit. Nous ne pouvons rien faire de bon sans Jésus. Il est notre Sauveur.

www.Grace-and-Truth.net

Page last modified on June 28, 2012, at 10:49 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.50)